• /?page_id=226

08.09.2014

Dossier spécial

Comment optimiser sa gestion de devises ?

Comment optimiser sa gestion de devises ?

Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l’ordre de 2 et 2,5 %), l’Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l’ordre de 4 à 4,5 % en 2014. Si les flux entre les grands ensembles économiques sont encore majoritaires, on observe également une montée en puissance des échanges avec non seulement les pays émergents mais également les pays peu développés. Ces évolutions ont pour corollaire des flux financiers qui intègrent au-delà des grandes devises du commerce international que sont le dollar US et l’Euro, des monnaies dites « exotiques ».

 

Les grandes entreprises multinationales sont de plus en plus confrontées à une gestion de devises différentes avec souvent l’obligation de multiplier les ouvertures de comptes locaux dans les pays de leurs partenaires commerciaux. Coûts des opérations de change, risques pays, risques de contreparties bancaires, multiplication des procédures administratives et gestion de la liquidité viennent souvent in fine grever la rentabilité de l’activité. Pour les entreprises actives à l’international et/ou y ayant des implantations, simplifier leurs flux en devises, se couvrir contre les fluctuations de devises, sécuriser et optimiser leur liquidité grâce à la centralisation multi-devises sont donc un enjeu primordial. Tout cela dans le respect des réglementations locales.

lignepointillébleu-24

01.

Simplifier et sécuriser les flux en devises… vers plus de 180 pays

02banniere

Pour répondre à leurs besoins de règlements commerciaux ponctuels dans des devises qu’elles ne gèrent pas (pas de compte en devise ouvert), les entreprises sont habituées aux offres bancaires leur permettant de transférer des fonds dans cette devise, à partir d’un compte dans l’une de leurs devises de référence : opération de change au comptant. Société Générale propose un large choix de modalités d’émission et de réception de ce type de flux.

Mais si les échanges internationaux sont aujourd’hui majoritairement libellés en Euro ou en US Dollar, force est de constater que les pays émergents et en développement sont de plus en plus partie prenante dans le Commerce International. Les échanges avec ces économies créent de nouveaux besoins quant à la palette de devises utilisées. Nombre d’entreprises souhaitent ou sont dans l’obligation de mener leurs transactions dans les monnaies de ces pays, également appelées « devises exotiques », car marginales sur le marché des changes et ayant donc une faible liquidité, avec une volatilité parfois élevée.

Que ce soit pour effectuer le paiement d’importations (biens et services), régler des dépenses locales (investissements, salaires…) ou alimenter le compte d’une implantation (lorsque la législation locale l’autorise), Société Générale a bâti une solution : le Change exotique. Cette offre de paiement permet à partir d’un compte dans une seule devise, d’instruire des transferts dans la devise locale de règlement : le transfert est réalisé conjointement avec le change.

La solution Change exotique assure :

• l’accès à plus de 100 devises et 180 pays dans le monde,

• un taux de change connu au moment de la transaction,

• la maîtrise pour l’émetteur de son règlement,

• la garantie pour le bénéficiaire d’être crédité de la totalité du montant transféré (virement net de frais à destination)

Société Générale a ainsi développé une offre différenciante, proposée par très peu de banques dans le monde. Elle allie son expertise sur le Commerce International et sa connaissance des législations locales, la puissance de son réseau mondial, ainsi que le savoir-faire de ses salles de marché sur le trading de devises.

En phase avec l’évolution des échanges internationaux, la solution « Change exotique » répond aux besoins d’entreprises de toute taille mais également à ceux des banques et institutions financières.

lignepointillebleu-24

02.

 

Se protéger contre le risque de change

Le risque de change a une incidence sur les résultats financiers d’une entreprise ayant des flux monétaires à la suite d’opérations d’import/export mais également pour les entreprises ayant des implantations internationales lors de la consolidation de ses comptes. Les fluctuations récentes des grandes devises, dollar US, livre britannique et yen, mais aussi celles des monnaies des pays émergents ou des devises exotiques ont eu, par exemple, un impact important sur les résultats des entreprises de la zone euro.

Mettre en place des solutions de couverture de ce risque est donc essentiel dans une stratégie d’optimisation de la gestion de devises. Selon les devises concernées ou la nature des transactions, différentes solutions peuvent être mises en œuvre par les spécialistes change des salles des marchés Société Générale.

IDENTIFIER LES BESOINS DE COUVERTURE

Face à la volatilité des taux de change, une entreprise peut être exposée entre la date de négociation et le règlement d’une opération, à une évolution défavorable de la devise, pouvant altérer sa marge commerciale, voire générer des pertes.

Les solutions pour couvrir ce risque sont diversifiées, flexibles et ajustables pour répondre aux besoins précis de l’entreprise.

Elles varient selon :

• les transactions concernées : import/export…,

• les flux : certains ou incertains (appel d’offres…), leur volume,

• les devises utilisées,

• les dates de fixation des prix.

LES STRATÉGIES DE COUVERTURE

Société Générale offre une gamme complète de solutions de couverture à ses clients. Selon les montants en jeu et les stratégies envisagées, le client peut bénéficier directement des services de la Salle des Marchés par l’intermédiaire d’un interlocuteur spécialisé qui lui est dédié.

Société Générale met ainsi son expertise au service du client grâce à la qualité de conseil (spécialiste du Change), la qualité d’exécution (infrastructure d’une Banque de Financement et d’Investissement européenne à présence mondiale, des services à haute valeur ajoutée (Recherche, conseil en gestion des risques, gestion des aspects réglementaires) et des solutions de couverture sur mesure réellement adaptées à ses besoins (grâce à la capacité d’innovation de nos ingénieurs financiers et à l’expertise de nos traders qui savent mettre à profit les opportunités offertes par des marchés très volatils).

Les couvertures fermes

Opérations simples de terme pour les flux certains : elles figent aujourd’hui le prix qui sera appliqué à une échéance future, et assurent donc une couverture certaine. Société Générale vous accompagne sur les produits de Change à Terme Classique et de Change à Terme Flexible.
Pour en savoir plus : Site Import-Export Solutions

Change à Terme Classique : l’entreprise garantit de façon certaine un cours d’achat ou de vente pour une opération future dans des conditions précises : sens, montant, devise, échéance. Il subsiste néanmoins la possibilité de dénouer sa couverture avant l’échéance (levée ou livraison anticipée) moyennant le paiement ou la réception d’un report ou d’un déport selon l’évolution de différentiel de taux entre l’Euro et l’autre devise.

Change à Terme Flexible : l’entreprise définit un montant de devises à couvrir, à l’achat ou à la vente, ainsi qu’une date d’échéance à laquelle l’intégralité de ce montant sera consommée. Société Générale définit pour vous un cours de change qui sera garanti pour toutes vos opérations pendant toute la durée du contrat. Disponible dans une dizaine de couples de devises, cette solution procure les mêmes garanties que le Change à Terme Classique avec, en plus, la possibilité de couvrir un courant d’affaires et d’adapter l’utilisation des devises couvertes aux dates effectives des règlements.

Dans les deux cas, le volume d’affaires couvert doit être maîtrisé et certain, car le Change à Terme est un contrat ferme qui doit être honoré, même si les contrats commerciaux sont annulés, pouvant ainsi mettre l’entreprise en situation spéculative.

Les couvertures optionnelles

Etant données leurs caractéristiques, ces couvertures ne peuvent être proposées que par les spécialistes de la Salle des Marchés. Elles nécessitent en effet un suivi en continu et une gestion active pendant toute leur vie.

Elles vont des options sèches et des produits optionnels simples, qui garantissent à une date future un montant de devises à un prix prédéterminé, aux stratégies dites optimisées, qui n’offrent pas une couverture certaine, mais la possibilité pour l’entreprise d’optimiser la gestion de ses flux en devises (par exemple en améliorant son prix d’achat d’une devise, moyennant l’acceptation d’une incertitude sur le montant acheté).

Les options sèches

Elles garantissent un prix à une échéance et pour un montant définis à la mise en place du contrat tout en offrant la possibilité de bénéficier d’une évolution favorable du cours de change, moyennant le paiement d’une prime. Il existe des options d’achat (call) et de vente (put).

Les stratégies optionnelles simples

Combinaisons d’achat et de vente d’options, elles permettent de garantir un prix et un montant à une échéance donnée tout en bénéficiant d’une évolution favorable du cours, selon des modalités fixées à l’avance, cela sans décaisser de prime d’option ou en décaissant une prime réduite. En effet les primes des options vendues servent à financer les primes des options achetées.

Exemples de modalité de participation à l’amélioration des cours jusqu’au niveau défini à la mise en place du contrat :
– participation à un certain pourcentage de cette amélioration (50%, 40%, 60%,…)

– participation à 100% de cette amélioration jusqu’à un certain niveau, à partir duquel on revient au cours garanti initial,
– etc.

Les stratégies optionnelles optimisées
Pour les entreprises ayant des flux importants, pouvant être multi-devises, les commerciaux spécialisés de la Salle des Marchés de la Société Générale proposent des stratégies optimisées qui peuvent n’être adaptées que pour assurer une couverture macro ou une optimisation de l’ensemble de leurs flux.

L’objectif est le plus souvent d’obtenir un cours de couverture meilleur que celui constaté au moment de la mise en place de couverture et cela en décaissant une prime réduite, voire en n’en décaissant aucune (grâce à la compensation des primes payées et reçues).
Ces stratégies sont réservées à une clientèle avisée et/ou experte comme défini par les obligations de la MIF (directive sur les marchés d’instruments financiers).

Ce sont des combinaisons d’options qui permettent d’optimiser la gestion des flux en devises en permettant :

– d’améliorer plus ou moins le prix garanti par rapport au cours à terme classique
– et, parfois, de bénéficier de l’évolution favorable du cours de la devise selon certaines modalités définies au départ.

Ces stratégies, du fait d’un effet de levier, entraînent une incertitude sur le montant couvert (pouvant aller jusqu’à l’absence de couverture). C’est la raison pour laquelle on ne peut pas parler de couverture certaine mais d’optimisation de gestion des flux de devises.

lignepointillebleu-24

03.

 

Optimiser la gestion de la liquidité

03banniere

L’activité des grands corporates multinationaux, caractérisée par de forts volumes import/export et très souvent par des localisations internationales, se traduit pour leurs trésoriers par la nécessité de gérer une multiplicité de comptes bancaires et de devises.

L’optimisation de la liquidité est un enjeu important pour la bonne santé financière de l’entreprise. La centralisation de la trésorerie est un outil essentiel pour atteindre cet objectif.

De plus, le contexte international actuel impose une plus grande prudence dans la gestion du risque pays et donc dans la localisation des liquidités d’un groupe.

Société Générale propose à ses clients corporates plusieurs approches d’optimisation de la gestion de la liquidité multidevise selon le degré de centralisation souhaité pour leur trésorerie.

Dans tous les cas, ces solutions s’adaptent aux diverses organisations des clients, que leurs équipes de trésorerie soient elles-mêmes disséminées dans chaque filiale ou au contraire centralisées sur une entité unique (centrale de trésorerie).

UNE OPTIMISATION DES INTÉRÊTS

Une entreprise peut vouloir optimiser sa trésorerie en devises sans velléité forte de centralisation organisationnelle.

Société Générale peut dans ce cas lui proposer une solution simple pour optimiser ses intérêts. Quels que soient les pays où sont logées les positions en devises, si ces dernières sont au sein du groupe Société Générale, l’entreprise peut bénéficier de conditions d’intérêts améliorées. Ces améliorations seront d’autant plus fortes que les soldes constitués dans ces différentes devises se compenseront.

Ainsi, l’entreprise bénéficie-t-elle d’une diminution de sa charge d’intérêts bancaires, sans avoir à compenser physiquement ses positions inverses libellées dans des devises différentes, en évitant donc également d’effectuer des opérations de change et les frais afférents.

UNE GESTION CENTRALISÉE ET SIMPLIFIÉE DE LA LIQUIDITÉ MULTIDEVISE

Une entreprise peut souhaiter aller plus loin et envisager une centralisation physique de sa trésorerie multidevise dans une logique d’optimisation de sa liquidité globale.

Société Générale dispose de solutions à forte valeur ajoutée pour répondre à ce besoin. Toutes les positions devises de l’entreprise sont d’abord physiquement regroupées chez Société Générale à Londres ou Amsterdam. La gestion notionnelle de ces positions centralisées permet ensuite au Trésorier de s’exonérer de la gestion des devises : il peut choisir de placer ou d’emprunter sur la base d’un solde net notionnel, et ce, dans la devise de son choix.

Ce système a l’avantage de limiter voire d’annuler les frais de change : le change est en effet évité par une compensation notionnelle des positions en devises. Il permet aussi d’aider l’entreprise à rationaliser ses coûts par une centralisation et des allègements de charges de travail du Trésorier. Les liquidités étant relogées sur Londres ou Amsterdam, l’entreprise réduit son exposition à certains risques pays. Enfin, la solution améliore l’autofinancement du groupe, et lui permet de bénéficier de conditions d’intérêts optimisées. Tout ceci lui apporte une amélioration globale de son résultat financier.

lignepointillébleu-24

Dans l’environnement économique international instable auquel les entreprises sont confrontées, simplifier ses flux en devises, se protéger contre le risque de change, optimiser la gestion de la liquidité multidevise sont plus que jamais essentiels. Parmi les facteurs de rentabilité de leur activité, ce sont des postes non négligeables qui peuvent avoir une forte incidence sur leurs résultats.

Le groupe Société Générale de par ses expertises métiers, son vaste réseau international et particulièrement sa forte présence dans pays émergents et en voie de développement, est à même de proposer les solutions les plus fines pour accompagner ses clients dans le cadre de leurs activités internationales. Le partenariat qu’il souhaite établir avec eux est basé sur la compréhension de leurs problématiques et stratégies de développement spécifiques pour lesquelles il mobilise les compétences et les synergies entre les experts de ses différentes équipes métiers.

(Date : Mai 2014)

Tous les dossiers

13.06.17

Frais bancaires : comment le BSB va changer le quotidien des trésoriers

Frais bancaires : comment le BSB va changer le quotidien des trésoriers

28.10.16

Implémenter votre prochain projet de Cash Management

Implémenter votre prochain projet de Cash Management

31.05.16

Anticiper les changements dans le domaine du cash pooling

Anticiper les changements dans le domaine du cash pooling

20.11.15

Sogecash Web : l’outil de décision de votre gestion de trésorerie

Sogecash Web : l’outil de décision de votre gestion de trésorerie

13.06.15

Sécurité des flux dématérialisés

Sécurité des flux dématérialisés