• /?page_id=226

Dossier spécial

Implémenter votre prochain projet de Cash Management

Vous souhaitez valider les paiements de votre entreprise depuis votre téléphone mobile, tout en profitant de la plage ? Vous recherchez une offre plus économique ? Vous avez besoin d’une banque présente sur les marchés émergents ? De nombreuses raisons peuvent pousser à changer de fournisseur de services de gestion de trésorerie et les clients ont besoin d’aide pour gérer au mieux la transition. Société Générale examine les raisons qui motivent les clients à opérer ce changement et ce que cela implique.


Philippe Marcotte et Alexy Thomas - © SOCIETE GENERALE - Régis Corbet

Que recherchent les trésoriers chez un fournisseur de services de gestion de trésorerie, hormis des prix avantageux ?

 
Philippe Marcotte de Quivières, responsable adjoint de la Direction Paiements et Cash Management : Tarifs mis à part, l’automatisation, la sécurité et la réactivité font partie des critères les plus importants pour les clients. Les entreprises analysent souvent l’approche de la banque en matière de gestion de projet et sa capacité à traiter des transactions complexes. En changeant de fournisseur, les trésoriers peuvent accéder à de nouvelles fonctionnalités qui simplifient leur travail, par exemple en disposant d’outils leur permettant de visionner l’ensemble de leurs opérations de trésorerie sur un seul écran, quelle que soit la devise utilisée ou quel que soit le pays dans lequel ils opèrent. Le fait de pouvoir compter sur des contacts dédiés au sein de la banque, comme une équipe chargée de la mise en œuvre de leur projet, influera également sur leur décision.

 

Société Générale combine les avantages propres à une banque mondiale bénéficiant d’une expertise considérable dans le domaine des transactions complexes et internationales aux avantages liés à sa connaissance approfondie des marchés locaux. Cela nous permet notamment de proposer une large gamme de solutions adaptées aux marchés émergents. Cela a été un argument commercial très convaincant pour nos clients.

 
 

Quels sont les défis auxquels les clients qui changent de fournisseur doivent faire face ?

 

PMQ : Lorsqu’un client migre vers un nouveau fournisseur, il ne peut tolérer aucune interruption dans le traitement de ses flux. Le service doit être opérationnel à 100 % dès le premier jour. Les paiements ne peuvent être interrompus, même temporairement.

 

Alexy Thomas, responsable de l’Implémentation des projets clients : Afin de garantir le fonctionnement de chaque solution mise en œuvre dès le premier jour, toutes les procédures techniques doivent être soumises à l’avance à des tests rigoureux. Les éventuels ajustements doivent être identifiés et résolus avant la mise en service du dispositif.

 
 

Quels sont les délais estimés pour la mise en œuvre ? Dans quelle mesure perturbe-t-elle les activités du client ?

 

PMQ : Le processus d’implémentation peut prendre du temps, parfois plusieurs mois, en fonction de la complexité du projet. Cette période est essentielle car elle permet au client et à l’équipe chargée de l’implémentation au sein de la banque de collaborer afin d’aligner chaque aspect du projet aux besoins particuliers de l’entreprise concernée.

 

Les équipes de trésorerie des entreprises se réduisent. Elles ont donc besoin de davantage de soutien pour gérer les changements. Pouvoir traiter avec un interlocuteur unique au sein de la banque sans avoir à faire la liaison entre différents départements simplifie le travail du client. C’est pourquoi Société Générale désigne, pour chaque implémentation, un chef de projet qui agira en tant qu’interlocuteur principal. Notre expérience vaste bénéficie à nos clients car elle nous permet de réagir rapidement face à n’importe quelle situation.

 

AT : La gestion de trésorerie mobilise de fortes ressources au niveau informatique. Être en contact direct avec les équipes IT du client est un bon moyen de réduire au minimum les interruptions et de permettre à nos chefs de projet implémentation de mieux comprendre le système du client. Cette approche nous aide à personnaliser la solution en fonction de ses besoins.

 
 

Quels sont les facteurs qui déterminent les différentes stratégies pouvant être appliquées lors de la mise en œuvre des projets ?

 

AT : Les préférences des clients varient en fonction de leurs besoins et de l’envergure du projet. Nos équipes adaptent leur approche aux souhaits du client.

 

Le chef de projet Société Générale analyse l’organisation existante en collaboration avec le client puis conçoit un plan visant à structurer les différents volets du projet, l’équipe, les tâches, les étapes clés, la planification et la gouvernance. La vision initiale du projet souhaitée par les trésoriers peut évoluer en réponse aux conseils et à l’expertise offerts par nos équipes : l’un des clients entreprises avec lequel nous avons travaillé souhaitait pouvoir visualiser ses comptes en cinq devises mais s’inquiétait de devoir multiplier les opérations de change car ses paiements étaient, pour la plupart, effectués en une seule devise principale. Après avoir discuté avec nos experts Cash management, ce client a choisi d’opter pour une approche de cash pooling notionnel, une solution parfaitement adaptée à ses besoins.

 

En fin de compte, notre mission est de transmettre notre expérience et notre savoir afin que nos clients puissent en bénéficier.

 
 

De quelle façon les banques s’adaptent-elles à l’évolution des besoins des clients ?

 

PMQ : Les flux ne cessent de croître et de nombreux clients traitent quotidiennement des millions de transactions. Dans ce contexte, les banques doivent exercer leurs activités en suivant une approche industrielle. Elles doivent investir dans de nouvelles technologies pour mieux s’adapter à l’évolution des besoins de leurs clients. Chez Société Générale, nous développons en permanence notre plateforme de paiement afin de nous assurer de pouvoir traiter des transactions toujours plus nombreuses et complexes.

 

En parallèle, les clients exigent des solutions sur mesure, ce qui représente un autre genre de défi. C’est pourquoi nous fournissons à nos clients l’assistance combinée de nos équipes Implémentation, de nos ingénieurs IT et de nos spécialistes Cash management. En collaborant ensemble, les experts de la banque peuvent personnaliser la solution pour l’adapter aux attentes spécifiques du client.
 

Nous avons choisi Société Générale pour nos activités de Cash management en euros en mai 2015. Les délais de mise en œuvre ont été extrêmement rapides et le projet a été achevé en 6 mois.
 
La clé de ce succès réside dans la collaboration étroite entre Borealis et les équipes Cash management et Implémentation de Société Générale. Celles-ci ont parfaitement cerné nos attentes et ont fait preuve d’un grand dévouement pour compléter les jalons dans les délais escomptés et pour nous fournir l’assistance et les services dont nous avions besoin.
 
L’équipe était expérimentée et disposée à trouver des solutions pour nous offrir la meilleure plateforme Cash management pour nos futures transactions.
 
Eddy Jacqmotte — Responsable Trésorerie et Banque, responsable du Back Office, groupe Borealis

Tous les dossiers

13.06.17

Frais bancaires : comment le BSB va changer le quotidien des trésoriers

Frais bancaires : comment le BSB va changer le quotidien des trésoriers

31.05.16

Anticiper les changements dans le domaine du cash pooling

Anticiper les changements dans le domaine du cash pooling

20.11.15

Sogecash Web : l’outil de décision de votre gestion de trésorerie

Sogecash Web : l’outil de décision de votre gestion de trésorerie

13.06.15

Sécurité des flux dématérialisés

Sécurité des flux dématérialisés

13.09.14

Comment optimiser sa gestion de devises ?

Comment optimiser sa gestion de devises ?